mardi, 11 décembre 2018 10:27

Interview Demoiselle FM au lendemain des annonces du Président de la République

Suite aux événements de ces dernières semaines, le Président de la République a décrété lors d'un allocution le lundi 10 décembre un « état d'urgence économique et social » pour que chacun puisse vivre mieux de son travail.

Ce matin, j'ai pu réagir sur l'antenne de Demoiselle FM suite aux annonces d'hier concernant cette série de mesures.

"Le Président de la République a tenu un discours sincère, d'écoute forte, et il apporte des mesures qui sont quand même inédites : l'augmentation de 100 € du SMIC par mois, l'annulation de la CSG pour les pensions inférieures à 2000 €, et les heures supplémentaires qui seront versées sans impôt ni charge, et une demande aux entreprises de verser une prime exceptionnelle qui sera aussi sans charge ni impôt.

Dans un deuxième temps, et il l'a bien expliqué, il faut que nous soyons tous mobilisés sur le territoire, c'est-à-dire les élus, les maires, les présidents d'associations, pour participer avec les citoyens au grand débat national qui traitera la question par exemple du vote blanc (ce qui est inédit), le participation plus directe des citoyens, la question fiscalité, et toutes les questions du quotidien (se loger, se déplacer, se chauffer), et puis ensuite les questions de l'immigration ...etc.

Je crois que ce débat sera vraiment très important pour mettre en avant la volonté de certains "gilets jaunes" d'apporter des solutions, et il y aura une écoute territoriale qui sera ensuite remontée au niveau national".

Ecouter en pièce jointe l'interview du mardi 11 décembre sur Demoiselle FM


Revoir l'adresse à la Nation du 10 décembre 2018

Lu 354 fois Dernière modification le mardi, 11 décembre 2018 13:01